Bombed est une itinérance photographique dans des villes portuaires reconstruites du nord-ouest de l’Europe (Saint-Nazaire, Lorient, Brest, Le Havre, Dunkerque,  Anvers, Rotterdam et Hambourg). Destructions, abandons, adaptations marquent l’histoire
de ces villes qui se greffe sur une idée de permanence.
J’ai souhaité éprouver cette permanence d’images fondamentales qui imprègnent notre inconscient collectif, permanence mise en regard avec l’aspect contemporain de lieux voués à une mutation radicale imposée par la mondialisation.
Une approche documentaire sur l’architecture urbaine et les zones portuaires se mêle à une vision plus organique au contact de la rue et de ses passants. Toujours en arrière-plan, cette nuit qu’est la mer marque l’atmosphère singulière de ces villes prises entre rigueur et exubérance, liberté et confinement, force et vulnérabilité.
Parution
28/10/2013
Collection
Hors Collection
Format
210 x 260
Français
Relié couverture cartonnée
30 photographies en couleur et noir et blanc
48 pages
ISBN : 978-2-35046-300-1
Commander
Tirée à 30 exemplaires numérotés accompagnés d’un tirage photographique* signé par Laëtitia Donval (format tirage 18 x 24 cm).
* Choix possible entre trois photographies, chacune étant tirée à 10 exemplaires.
La photo N°3 est épuisée.
  • Bombed
    Photo #1
  • Bombed
    Photo #2
  • Bombed
    Photo #3

Laëtitia Donval

Photographe

Laëtitia Donval est née en Bretagne en 1981, elle vit et travaille à Brest. Diplômée de l’Ensp d’Arles avec les félicitations du jury en 2007, elle mène des workshops photographiques en parallèle à ses expositions en France et à l’étranger ainsi qu’à des invitations à résidence.
Son travail interroge de manière abrupte et fragmentaire notre appartenance à la communauté humaine, exposant sa relation instable au réel, entre attraction et mise à distance. En 2010, elle auto-publie son premier livre, Nerves. Sélection d’expositions : QPN (Nantes), Centre Atlantique de la Photographie (Brest), Le Bal (Paris), F/ Stop Festival (Leipzig), International Center of Photography (New York), RIP (Arles).
Davy Roussel est né il y a quarante ans au Havre, où très tôt son père l’abreuve d’histoires et de légendes, lui donnant le goût de la littérature et de la bande dessinée. À 17 ans, il découvre la contre-culture et la littérature dite de genre, c’est une révélation. Désormais conteur et comédien, il gravite entre le monde de l’animation et celui de la culture. Après une expérience de quelques années comme comédien de rue au sein de la compagnie
« Bris de banane » où il découvre Brest en 2001 en jouant pour les Jeudis du port, c’est le coup de foudre. Il y pose ses valises. Là, il se prend de passion pour le polar lorsqu’il lit Jean-Patrick Manchette, par hasard. Dés lors, il tente de s’initier à la dactylographie créative.