La prolongation du bonheur

Autoportraits de famille #2
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur
  • La prolongation du bonheur

La prolongation du bonheur

Autoportraits de famille #2

« Photographier est pour moi un acte amoureux et un comportement face au temps qui passe intimement lié à ma rencontre avec Colette en 1991. Je photographie par envie et besoin en choisissant les moments dont je veux garder le souvenir, prenant les images de notre vie à bout de bras avec un appareil photo amateur autofocus qui tient dans le creux de ma main. Ne pouvant regarder à travers le viseur, je cadre bien souvent avec le sentiment incertain de découper l’espace au bon endroit. Sûr du moment je le suis moins de l’instant : il me faut alors prendre plusieurs clichés de la même scène. Le fait de cadrer sans regarder et de ne jamais décider de là où la mise au point sera faite font du hasard une des constantes les plus magiques de la photographie. Le hasard se mêlant au désir et au plaisir du moment dont il faut garder la trace.
La photographie est certainement l’art dont on peut le plus dire qu’il se tente. La brièveté de la prise rendant l’immédiate répétition de l’acte photographique toujours possible plonge souvent le photographe dans le doute et l’incertitude quant à l’image obtenue. Tenter à nouveau, toujours et encore. Le doute ne partira qu’une fois le film développé, face aux instants saisis réussis. Regarder mes planches de contact me procure alors un sentiment de redécouverte totale du moment vécu et je vois à ce moment-là très précisément ce que j’avais plus perçu que réellement vu. » G.G.

Parution
11/09/2018
Collection
Hors Collection
Format
150 x 210
Anglais/Français
Broché avec rabats
112 photographies en bichromie
156 pages
ISBN : 978-2-35046-441-1
Commander

Guillaume Geneste

Auteur, Photographe

Guillaume Geneste est fondateur du laboratoire La Chambre Noire à Paris ouvert depuis 1996. Il tire les images de nombreux photographes auteurs et pratique les procédés argentique et numérique. Parallèlement à son activité de tireur il photographie sous forme “d’autoportraits de famille“ sa femme Colette et ses deux enfants Chloé et Gabriel où il se met en scène avec eux à leurs côtés.

Bernard Plossu

Photographe

Bernard Plossu, né au Sud-Vietnam en 1945, il a grandi entouré des photographies de désert prises par son père lorsqu’il partit faire du ski sur les dunes du Sahara en 1937 avec Roger Frison-Roche. Pudeur, sensualité, émotion, gaieté, voici quelle est la « sève » qui irrigue déjà les images de cet autodidacte qui débarque au Mexique en 1965 et 1967 pour y rejoindre ses grands-parents. Un Voyage mexicain que publiera 15 ans plus tard son  éditeur Claude Nori. Un livre qui, selon le créateur des Éd. Contrejour, est devenu une sorte de « bible pour toute une génération » soudain désinhibée par sa liberté de ton et sa vision intime et poétique.