Le dehors absolu

Islande et désert du Namib
  • Le dehors absolu
  • Le dehors absolu
  • Le dehors absolu
  • Le dehors absolu
  • Le dehors absolu
  • Le dehors absolu
  • Le dehors absolu

Le dehors absolu

Islande et désert du Namib
Thibaut Cuisset cherche à représenter de façon puissante et discrète, l’essence du paysage. S’appuyant sur des couleurs douces et retenues, il montre que le territoire n’a rien de figé, qu’il est le résultat de l’histoire et d’interventions multiples. Ici l’Islande est une île volcanique, riche en couleurs, un chaos minéral pelé par le froid, le plus jeune paysage géologique de la planète, un désert sans cesse en mouvement. A contrario, le désert du Namib, en Namibie, est un désert immobile, considéré comme le plus ancien et le plus aride de la planète.
Parution
24/11/2005
Collection
Hors Collection
Format
315 x 240
Anglais/Français
Relié couverture cartonnée
45 photographies en couleurs
112 pages
ISBN : 978-2-35046-029-1
Out of stock

Le dehors absolu

Islande et désert du Namib
Tirage de tête tiré à trente exemplaires numérotés accompagnés d'un tirage original au format 21 x 29 cm daté, numéroté et signé par Thibaut Cuisset.
  • Le dehors absolu
    Photo #1

Thibaut Cuisset

Photographe

Thibaut Cuisset déploie son travail photographique par campagnes successives sur des territoires variés : Australie, Suisse, Espagne, Italie, Corse, Turquie, Bretagne, Japon, Pays de Loire. Les lieux ne sont pas envisagés sous l’angle de l’actualité mais comme des paysages modelés par l’Homme et par le temps : espaces urbains, périphéries de grandes villes, campagnes cultivées, côtes maritimes, plaines fluviales mais aussi déserts et montages. " En articulant le plus précisément possible un sujet, une lumière et des couleurs, par un travail d’élimination et d’épure, où ni l’anecdote, ni l’exotisme, le pittoresque ou le pathos n’ont leur place ", Thibaut Cuisset cherche à représenter de façon puissante et discrète, l’essence du paysage. S’appuyant sur des couleurs douces et retenues, il montre que le territoire n’a rien de figé, qu’il est le résultat de l’histoire et d’interventions multiples.