Les autres

Balade araméenne
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres
  • Les autres

Les autres

Balade araméenne
Ce livre a pour cadre un petit village en Syrie, au nord de Damas. Les habitants de Maaloula, chrétiens – majoritairement – et musulmans, sont parmi les derniers locuteurs de la langue supposée être celle du Christ. Ils se disent ainsi Araméens.
Alors que la guerre et les affrontements confessionnels font rage alentour, Maaloula maintient une coexistence pacifique entre chrétiens et musulmans, chacun faisant en sorte que le lien ancien ne soit pas brisé. Ce dans un pays où la police politique veille à l’harmonie.
Autant que la persistance et le rôle d’une langue, durant trois voyages, les auteurs s’interrogent sur cet effort des deux communautés, dans un village sans heurt manifeste sur les hauteurs duquel règne une étrange Vierge en résine. Ils questionnent également leurs propres représentations. Le temps de trois voyages, du printemps à l’hiver, qu’il ne s’y passe rien ou que le village soit en ébullition festive, ils rencontrent les habitants et s’égarent dans les ruelles, jusqu’à glisser vers la fiction et une utilisation de la couleur.
 
Christophe Goussard est représenté par l’agence VU’

Les autres

Balade araméenne
Né en 1970, vit à Bordeaux. Son attention se porte sur l’humain, sa photographie tente un rapprochement, une empathie avec les hommes et les femmes croisés tout prés de chez lui ou ailleurs (Yémen, Égypte, Lybie, Mongolie, France). Il mène également un travail autour de l’exclusion sociale. Il jongle indifféremment avec la couleur ou le noir et blanc, travaille seul ou avec d’autres artistes (danseurs, écrivains).
Il est représenté par l’agence VU’ – Paris.
Né en 1968. Écrit des livres sous différentes formes en collaboration avec des dessinateurs et des photographes. Anticipant ou concluant des voyages, entre une approche documentaire et des récits fictionnels, ces livres ont pour cadre géographique l’Afrique, les Balkans, la France et la Syrie. Il travaille à la croisée des genres, entre le reportage et l’intériorité, entre l’Histoire et l’intime.