Les frères-pareils

  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils
  • Les frères-pareils

Les frères-pareils

« C’est à la médiathèque [une qui n’a pas encore cramée] que j’ai rencontré Gilles, puis Eric. A moins que ce ne soit le contraire. Cheveux en bataille, sapes d’une autre époque et sacs plastiques en main, la dégaine  interpelle forcément. Et pas que moi, à ce qu’on dirait. Tout le monde à Corbeil-Essonnes semble connaitre « les jumeaux ». C’est bullshit en fait : personne ne les connait. Ils sont aussi barrés que leurs pulls, c’est sûr. Mais les quelques braves qui les ont approchés ont tous été frappés par leur insatiable curiosité artistique. Sans parler de leur culture rock à donner le tournis.Ils ont eu la générosité de me laisser entrer dans leur vie, le temps de ma résidence. Je les rencontre alors qu’ils déménagent. Et vident pour remplir à l’identique, un appartement…identique. Ils m’ont laissé photographier à peu près tout ce que je voulais. Pendant près d’un an à se fréquenter, une confiance et un attachement réciproques se sont installés. D’abord les sujets de la série photographique, ils en sont insensiblement devenus les modèles complices.
Parallèlement, j’ai photographié la ville. Enfin, des bouts de ville. Vide, sans personne qui l’habite, ni même qui la traverse. Tels les décors pas encore démontés d’un drame qui vient de se jouer. On ne sait pas trop dans quelle histoire on a mis les pieds. Un peu comme moi quand j’ai débarqué à Corbeil, et quand je suis tombé sur ces frères pas tout à fait pareils. »

Co-production
Festival photographique L'œil urbain
Parution
02/04/2015
Collection
Hors Collection
Format
160 x 220
Français
Coffret
80 photographies en couleurs
128 pages
ISBN : 978-2-35046-347-6
Revue de presse

Les frères-pareils

Tirage de tête en édition limitée à dix exemplaires, accompagnés de trois photographies originales, signées et numérotées (format de chaque tirage 13 x 18 cm)
  • Les frères-pareils
    Photo #1

Richard Pak

Photographe

Artiste français né en 1972, Richard Pak pratique une photographie du sensible pour s’intéresser notamment à ses contemporains dans la sphère privée ou publique. N’hésitant pas à passer d’un style proche du documentaire à une approche sérielle et systématique, ainsi qu’en associant l’écriture et la vidéo à ses recherches photographiques, Richard Pak navigue entre représentation du réel et évocation du fictionnel.
Après avoir vécu et travaillé cinq ans à Londres, il effectue de nombreux séjours aux Etats-Unis entre 2003 et 2009 pour réaliser la série Pursuit, dont la monographie est coéditée par Journal et Filigranes en 2012. Lauréat de la Résidence Photographique de L’Œil Urbain, il réalise le travail Les Frères-pareils en 2014, publié par Filigranes.
Son travail a été exposé en France et à l’étranger, dont : Le Château d’Eau (Toulouse), Le Pavillon Populaire (Montpellier), Le Centre Atlantique de la Photographie (Brest), Galerie Stieglitz19 (Belgique), PhotoPhnomPenh (Cambodge), Noorderlicht Photofestival (Pays Bas), Les Rencontres Internationales de la Photographie (Arles), Festival Images Singulières (Sète).
Ses œuvres font parties de collections publiques et privées dont celles de la Bibliothèque Nationale de France, Le Château d’Eau, Le Centre Atlantique de la Photographie. Il est représenté en Belgique par la galerie Stieglitz19.