Les photographies de Marie Maurel de Maillé rapportent des fragments de scènes ou d’événements extraits d’une réalité qui nous échappe tout d’abord parce qu’ils paraissent relever de son univers intime.
Sa visée, aux cadrages souvent serrés, fournit des abrègements de paysages ou de visages et nous, spectateurs, reconnaissons là, à cette façon particulière d’arrêter un détail et de figer une impression visuelle fugace qui tire vers soi des pans de mémoire, un procédé familier de notre conscience. La puissance d’évocation du fragment permet à Marie Maurel de Maillé d’exposer côte à côte des vues qui se complètent et forment une série dans le supplément de rêve qu’elles induisent. Des silences plutôt que des « hors – champ » ou du vide, s’interposent entre les photographies qui jalonnent la séquence, comme dans une écriture musicale. Toutes ces images sont offertes au regard pour une « suite à donner » à la trame iconique d’une méditation toujours possible. Chaque spectateur peut alors se laisser aller à lire à partir de ces images les avatars de sa conscience intime du temps. R. Pujade
Parution
17/11/2010
Collection
Hors Collection
Format
235 x 165
Français
Relié couverture cartonnée
33 photographies en couleur
48 pages
ISBN : 978-2-35046-207-3
Commander
Revue de presse
Marie Maurel de Maillé est née à Lyon en 1978, et vit actuellement à Marseille. Après des études aux Beaux-arts, où ses recherches s’organisaient surtout autour de la vidéo et des installations, elle se tourne vers le medium de la photographie, qui devient pour elle un instrument d’écriture lui permettant d’interroger l’individu toujours dans une dialectique entre réalité et fiction. Elle s’intéresse surtout à sa dimension narrative, et met en scène ses images comme des tableaux.
Valérie Mazouin-Charrier est la directrice chez centre d’art contemporain de la chapelle Saint-Jacques à Saint-Gaudens près de Toulouse. Elle a eu l’occasion d’écrire un texte pour un livre Les aventuriers chez Filigranes.