L’absence et la présence sont sous-entendues grâce à ces  représentations de corps recouverts pudiquement de draps blancs. Objets perdus ou retrouvés, on ne sait, dans ce lieu de l’intimité  qu’est justement la chambre, espace du retour, espace des affects et  de la délicatesse.
Le désir vacille ici entre le jeu et le trouble. Là commence aussi le  roman de la perte et de la quête que la photographie évoque. Car la photographie entretient avec le temps un rapport ambigu. Soustrayant le sujet au néant elle prend en compte la dimension de  l’amour. Interpellant ce qu’il y a d’essentiel dans l’instant, elle  nous montre ce qui unit l’infini au fini,le désir et la personne  photographiée.
Savoir ce que la photographie est en soi : recherche du temps perdu,  vue directe, attribution d’une autre vie, hors-champ d’un spectacle  auquel le spectateur n’aura jamais accès …est difficile. Il reste la vue du modèle et la question véritable : " Comment  reproduire ce qui ne se répètera jamais ?". Problème auquel se soumet l’artiste avec force.
Co-production
Biennale Photographique, Conches
Parution
02/10/2011
Collection
Hors Collection
Format
135 x 200
Français
Relié couverture cartonnée et molletonnée
53 photographies en couleur
108 pages
ISBN : 978-2-35046-233-2
Commander
Revue de presse

Wanda Skonieczny

Photographe

Wanda Skonieczny Née à Aix-en-Provence en 1973. En 1997 elle est diplomée en maitrise d’arts plastiques de l’université de Strasbourg. Elle a vécu et travaillé à Marseille et installe son nouvel atelier en Bretagne. A l’issus de ces études, elle décide de poursuivre ses recherches sur la matière photographique. Elle développe alors une nouvelle technique d’images imprimées sur tissu aux formats en liens avec les lieux, le public, pour un face à face avec ses modèles.

Yvon Le Men

Auteur, Poète

Yvon le Men est né en 1953 à Tréguier. Depuis son premier livre Vie (1974), écrire et dire sont les seuls métiers d’Yvon Le Men. Il est l’auteur d’une œuvre poétique importante à laquelle viennent s’ajouter des entretiens, trois récits et deux romans.
A Lannion où il vit, il crée, en 1992, les rencontres intitulées Il fait un temps de poème. Étonnant voyageur, il travaille au festival du même nom et de Saint-Malo à Bamako, de Sarajevo à São Paulo, il se fait le passeur des poètes et des écrivains. En 1997, il y crée un espace poésie. De 2006 à 2008, il a publié une chronique hebdomadaire dans le journal Ouest-France : Le tour du monde en 80 poèmes. Ses textes, livres ou anthologies, sont traduits dans une quinzaine de langues.
Par ailleurs, depuis de nombreuses années, il travaille dans les écoles, avec les enfants.