“Cette série est née du souvenir des quelques étés que j’ai passés en colonie de vacances étant adolescente. J’ai toujours eu pendant ces vacances le sentiment de vivre des moments forts, rares et précieux. La colonie était une sorte de parenthèse dans le reste de ma vie. Personne ne me connaissait, je pouvais alors « jouer le rôle » que je voulais. J’avais le sentiment d’être coupée du reste du monde pendant deux ou trois semaines. Le temps, suspendu, et l’espace, clos, prenaient une autre dimension. Chaque jour comptait…” M.P.
C’est en relisant sa mémoire que Marion Poussier nous implique dans ce monde complexe de l’adolescence. Elle s’éloigne des chamboulements que traversent ces jeunes, bousculés, bringuebalés par nos sociétés. Elle procède par découpage dans les colonies de vacances. C’est son champ d’investigation. Dans cet espace en creux elle positionne son point de vue. Devant elle, les personnages de son choix, évoluent silencieusement dans ce décor où se chuchotent des gestes teintés de couleurs sucrées. Cette évanescence de moments tendres et mélancoliques évoque tout à la fois, le reflet de nos sociétés et le miroir de nos souvenirs d’enfance. Yann Le Goff
Parution
09/11/2007
Collection
Hors Collection
Format
210 x 260
Français
Relié couverture cartonnée
21 photographies en couleurs
48 pages
ISBN : 978-2-35046-093-2
Revue de presse
Edition limitée tirée à 30 exemplaires numérotés accompagnés d’un tirage photographique* (format 18 x 24 cm) signé par Marion Poussier.
* Choix possible entre trois photographies, chacune étant tirée à 10 exemplaires.
Suite à votre commande vous recevrez un mail de confirmation vous demandant le numéro d'image de votre choix.
Le tirage N° 3 est épuisé.
  • Un été
    Photo #1
  • Un été
    Photo #2
  • Un été
    Photo #3

Marion Poussier

Photographe

Née en 1980, Marion Poussier vit et travaille à Paris. Diplômée de  l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, elle est photographe indépendante, collabore avec la presse et développe en parallèle ses projets personnels. Axé sur la rencontre avec l’autre, son travail reflète sa sensibilité mais aussi ses interrogations et décrypte  les gestes, les espaces entre les corps, les attitudes et comportements de certaines communautés. Considérée comme l’une des plus talentueuses photographes de sa génération, le travail de Marion Poussier, a été récompensé à de nombreuses reprises. Le prix de la Bourse du Talent pour sa série La Canicule est le premier d’une longue série. Sa série Un été autour de l’adolescence a reçu une mention lors du Prix Kodak de la critique en 2005 et a été exposée aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles en 2006. Famille, son dernier travail, a été salué par le  prestigieux prix de l’Académie des Beaux-arts. Marion Poussier est l’auteur de trois livres aux éditions Filigranes : IIs habit(ai)ent au 61 rue d’Avron, Un Eté, Famille et Corps de ballet, sorti récemment à l’occasion de son exposition à l’Académie des Beaux-arts.