Les peintures d’Édouard Prulhière engagent différents dispositifs plastiques de sa pratique. Depuis des années il met à l’épreuve les possibles de la peinture à travers de multiples installations et figures organisées dans l’espace selon leur matière, leur forme et la configuration des lieux de monstration. Ses manipulations transposent et questionnent la relation de la peinture au dessin, au tableau, à la sculpture, au son et à l’installation.
Il expose ainsi les nombreuses options de dé(con)struction du tableau qui caractérisent son travail : toiles immenses et avachies, éclaboussures et coulures, ballots suspendus, châssis broyés, etc.
Une exposition aura lieu à l’Artothèque de Vitré du 7 juin au 30 septembre 2014.
Co-production
Artothèque de Vitré - ESBA Talm, Tours
Parution
07/05/2014
Collection
Hors Collection
Format
240 x 280
Anglais/Français
Broché avec rabats
80 reproductions de peintures et d'installations
96 pages
ISBN : 978-2-35046-308-7
édouard Prulhière

Né à Paris en 1965. Il vit actuellement à Paris. Après des études à l’École supérieure des beaux-arts du Havre puis
à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris,
il s’établit à New York de 1988 à 2004.

Il expose ses œuvres dès 1992 à la galerie Météo à Paris (Le Triomphe de la peinture). L’année suivante, elles sont présentées à la galerie Daniel Blau (Köpfe) à Munich en Allemagne ; à Paris au Grand Palais (Saga), à la galerie Zürcher (Vraiment peintres), à la galerie Barbier-Beltz et à la galerie Météo (SMGP2A) ; au musée de Toulon (L’Éloge de la peinture) ; à New York, au consulat français (An american collection
of contemporary french art), à la galerie Achim Kubinski (What to say, what not to say) et à White Columns (Libidinal paintings).

En 1996, il obtient une allocation de la Pollock-Krasner Foundation (États-Unis).
Ses expositions personnelles les plus récentes ont eu lieu
à la galerie de l’artothèque de Vitré (2014), à 21st. Projects
à New York, à la galerie Scrawitch à Paris (2013), à la galerie de l’École supérieure des beaux-arts de Tours, à l’Arboretum à Argenton-sur-Creuse (2012), et au château de Saint-Ouen (2011).

Édouard Prulhière a participé à de nombreuses expositions collectives en Europe et aux États-Unis dont « Real Estate », Ventana244 Art Space, New York (États-Unis, 2014) ; « Blau », galerie Martina Detterer, Francfort (Allemagne, 2013) ; « Autre pareil », musée des Beaux-Arts de Dunkerque ;
« La Fureur de l’éternuement », galerie Duchamp, centre
d’art d’Yvetot (France, 2012) ; « Choses incorporelles »,
musée des Beaux-Arts de Libourne (France, 2011) ;
« Four artists », de la collection de Jim Cottrell et Joseph Lovett, Museum of Art d’Orlando (États-Unis, 2008) ; « Derivados da Pintura », galerie Fernando Pradilla, Madrid (Espagne, 2008) ; « In the realm of the senses », Clay Center Avampato Discovery Museum, Charleston (États-Unis, 2007), « Selected paintings and works on paper », Chelsea Museum, New York (États-Unis, 2005) ; « Knowing when to stop », galerie Bellwether, « Prescient Then and Now : The resonance of Support/Surface », galerie Dorsky, New York (États-Unis, 2002) ; « Pintura », Frac Auvergne (France 2000) ; « Unpriviledge Spaces », Edsvik Konst och Kultur, Stockholm, Bildmuseet, Umeå, Borås Konstmuseum,
Borås (Suède 1999-1998) ; « Stuttgart Klima », galerie der Stadt, Museum of the city of Stuttgart (Allemagne, 1997) ; « Painting All Over Again », Centro de artes, Saragosse (Espagne, 1996) ; « Painting in an Expanded Field », Bennington College, Bennington (États-Unis, 1996).

En 2012, il fonde, avec Saul Ostrow et David Goodman, Critical Practices Inc., association basée à New York ayant pour objectif de faire avancer et de soutenir les pratiques critiques, théoriques et artistiques contemporaines.

Isabelle Tessier
Directrice de l’artothèque Vitré. Commissaire d’expositions
en charge d’une collection publique d’art contemporain,
elle est auteur de textes pour des catalogues monographiques et ouvrages plus particulièrement consacrés à la photographie contemporaine.
Saul Ostrow
Critique d’art indépendant, commissaire d’expositions et directeur artistique freelance pour le magazine Bomb.
En 2011, il a fondé Critical Practices, association qui parraine un programme sur la découverte des travaux d’artistes ainsi que des tables rondes autour des problématiques culturelles contemporaines. Il a été corédacteur aux éditions Lusitania Press (1996-2004) et également éditeur de la série d’ouvrages intitulée « Critical Voices in Art, Theory and Culture
(1996-2006) », parue chez Routledge. Ses écrits ont été publiés dans de nombreux magazines d’art, revues et livres aux États-Unis et en Europe. Depuis 1987, Saul Ostrow
a organisé près de soixante-dix expositions aux États-Unis
et dans le reste du monde.
Tristan Trémeau
Critique d’art et docteur en histoire de l’art. Professeur à l’école supérieure des beaux-arts de Tours, à l’Académie Royale des beaux-arts de Bruxelles et à l’Université Paris 1-Sorbonne. Auteur de nombreux articles et essais pour la presse artistique (Artpress, Art 21, L’art même...) et des catalogues, il est également commissaire d’expositions.
Sandra Delacourt
Critique d’art et professeur d’histoire de l’art à l’école supérieure des beaux-arts de Tours.
Sébastien Gokalp
Conservateur du patrimoine au musée d’art moderne de la Ville de Paris, commissaire notamment de Lamarche-Vadel, dans l’œil du critique, Larry Clark, Robert Crumb, Lucio Fontana et professeur d’art contemporain à l’Ecole du Louvre.