Jacinto Lageira

Auteur

Jacinto Lageira vit à Paris où il enseigne l’esthétique et la théorie de l’art à l’Université de Paris I/Panthéon-Sorbonne. Il a notamment publié Jean-Marc Bustamante. Cristallisations. Œuvres 1978-2011 (Arles, Actes Sud, 2011) ; La déréalisation du monde. Fiction et réalité en conflit (Paris, Jacqueline Chambon, 2010) ; L’esthétique traversée. Psychanalyse, sémiotique et phénoménologie à l’œuvre (Bruxelles, La Lettre volée, 2007) ; L’image du monde dans le corps du texte (Idem, 2003, 2 volumes). Il a également dirigé le volume collectif Théorie, manifeste, documents : une anthologie de 1887 à 2005. Du mot à l’image & du son au mot (Marseille, Le mot et le reste, 2005).
Récemment, Jacinto Lageira a contribué aux catalogues de :
Michael Snow, Solo Snow. Le Fresnoy, Tourcoing (Dijon, Les Presses du réel, 2011) ; Joseph Kosuth, Ni apparence ni illusion (Paris, Éditions musée du Louvre, 2010) ; Vasco Araújo/Javier Tellez, Mais que a vida (Lisboa, Fundação Calouste-Gulbenkian, 2010) ; Edgar Martins, La ligne volage (Paris, Centre culturel Calouste Gulbenkian, 2010) ; Claire Chevrier (Nantes, musée des Beaux-Arts, 2009) ; Jordi Colomer (Paris, Galerie nationale du Jeu de Paume, 2008) ; Angela Detanico/Rafael Lain, Pavillon brésilien de la 52ème Biennale de Venise (La Biennale di Venezia, 2007) ; Claire Savoie (Rimouski, musée régional de Rimouski [Québec, Canada]) ; James Coleman, (Lisboa, Museu Nacional de Arte Contemporânea / Museu do Chiado, 2006) ; Julião Sarmento (Santander, Fundacíon Marcelino Botín, 2006).