Edouard Prulhière

Plasticien

édouard Prulhière

Né à Paris en 1965. Il vit actuellement à Paris. Après des études à l’École supérieure des beaux-arts du Havre puis
à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris,
il s’établit à New York de 1988 à 2004.

Il expose ses œuvres dès 1992 à la galerie Météo à Paris (Le Triomphe de la peinture). L’année suivante, elles sont présentées à la galerie Daniel Blau (Köpfe) à Munich en Allemagne ; à Paris au Grand Palais (Saga), à la galerie Zürcher (Vraiment peintres), à la galerie Barbier-Beltz et à la galerie Météo (SMGP2A) ; au musée de Toulon (L’Éloge de la peinture) ; à New York, au consulat français (An american collection
of contemporary french art), à la galerie Achim Kubinski (What to say, what not to say) et à White Columns (Libidinal paintings).

En 1996, il obtient une allocation de la Pollock-Krasner Foundation (États-Unis).
Ses expositions personnelles les plus récentes ont eu lieu
à la galerie de l’artothèque de Vitré (2014), à 21st. Projects
à New York, à la galerie Scrawitch à Paris (2013), à la galerie de l’École supérieure des beaux-arts de Tours, à l’Arboretum à Argenton-sur-Creuse (2012), et au château de Saint-Ouen (2011).

Édouard Prulhière a participé à de nombreuses expositions collectives en Europe et aux États-Unis dont « Real Estate », Ventana244 Art Space, New York (États-Unis, 2014) ; « Blau », galerie Martina Detterer, Francfort (Allemagne, 2013) ; « Autre pareil », musée des Beaux-Arts de Dunkerque ;
« La Fureur de l’éternuement », galerie Duchamp, centre
d’art d’Yvetot (France, 2012) ; « Choses incorporelles »,
musée des Beaux-Arts de Libourne (France, 2011) ;
« Four artists », de la collection de Jim Cottrell et Joseph Lovett, Museum of Art d’Orlando (États-Unis, 2008) ; « Derivados da Pintura », galerie Fernando Pradilla, Madrid (Espagne, 2008) ; « In the realm of the senses », Clay Center Avampato Discovery Museum, Charleston (États-Unis, 2007), « Selected paintings and works on paper », Chelsea Museum, New York (États-Unis, 2005) ; « Knowing when to stop », galerie Bellwether, « Prescient Then and Now : The resonance of Support/Surface », galerie Dorsky, New York (États-Unis, 2002) ; « Pintura », Frac Auvergne (France 2000) ; « Unpriviledge Spaces », Edsvik Konst och Kultur, Stockholm, Bildmuseet, Umeå, Borås Konstmuseum,
Borås (Suède 1999-1998) ; « Stuttgart Klima », galerie der Stadt, Museum of the city of Stuttgart (Allemagne, 1997) ; « Painting All Over Again », Centro de artes, Saragosse (Espagne, 1996) ; « Painting in an Expanded Field », Bennington College, Bennington (États-Unis, 1996).

En 2012, il fonde, avec Saul Ostrow et David Goodman, Critical Practices Inc., association basée à New York ayant pour objectif de faire avancer et de soutenir les pratiques critiques, théoriques et artistiques contemporaines.

Les Rendez-vous Filigranes
Video