Franck Pourcel

Cahier #8

  • Franck Pourcel
  • Franck Pourcel
  • Franck Pourcel
  • Franck Pourcel
  • Franck Pourcel
  • Franck Pourcel

Franck Pourcel

Cahier #8

L’archive de Franck Pourcel, photographe hyperactif, est presque inépuisable. Pour élaborer ce cahier chez Zoème/Filigranes, il a souhaité la revisiter. L’idée était de se servir du cadre d’expérimentation proposé par la collection Cahiers pour faire émerger un autre regard. Certes, il y a une continuité entre les motifs qu’on trouve dans les livres que Franck a publiés par le passé (La petite mer des oubliés, De gré ou de force – Marseille à l’heure de la réhabilitation, Ulysse ou les Constellations parmi les plus remarquables) et ceux autour desquels s’articule ce cahier (usines, travailleurs, déchets : le monde industriel et ses ravages en définitive) ; or le regard est ici beaucoup plus distancé et froid, qui ouvre sur un monde (est-ce bien le nôtre ?) que l’on dirait presque extraterrestre.

Co-production
Zoème
Parution
13/01/2020
Collection
Cahier
Format
140 x 210
Français
Couture Singer apparente
80 photographies couleurs et noir et blanc
64 pages
ISBN : 978-2-35046-495-4
Paru dans la presse

Franck Pourcel

Photographe

Franck Pourcel est né en 1965. Photographe hyperactif, il porte une attention toute particulière aux failles de notre temps et aux régions qu’elles abîment – dont l’espace intime des corps. Souci et poétique documentaires définissent son regard, qui longe sans cesse les lignes de partage entre l’habitable et l’inhabitable. Territoires, objets, techniques, gestes : l’accumulation joue un rôle important dans son œuvre. Il s’agit en quelque sorte de faire l’inventaire des formes et modes de vie ayant cours dans un monde globalement ravagé par le capitalisme, pour mieux cerner ses possibilités de réinvention – dont notre survie dépend.
Pourcel est régulièrement exposé en France et à l’étranger. Il a publié plusieurs ouvrages : Stèles de Camargue (Paranthèses, 2003), Néoruraux, vivre autrement (Le Bec en l’air, 2004), De mer, de pierre, de fer et de chair – Histoires du port autonome de Marseille (Éditions Cheminements, 2006), Vous qui tuez le temps (Le Bec en l’air, 2006), La petite mer des oubliés (Le Bec en l’air, 2006), De gré ou de force – Noailles à l’heure de la réhabilitation (Éditions P’tits papiers, 2007), Au crépuscule (Le Bec en l’air, 2008), Ulysse ou les constellations (Le Bec en l’air, 2013), Comme un souffle de poussière (Le Bec en l’air, 2015).