"Pour la série « Les Antichambres », Anne Immelé s’est immergée dans l’espace urbain Rhénan à la croisée de trois pays (France, Allemagne, Suisse).
Des murs aseptiques, des sols « planifiés », des parcs vides se manifestent comme des puissances immobiles, suspendus aux devenirs du temps et à de possibles rencontres. Des espaces en construction qui semblent déjà porter les brisures à venir, des logements blottis comme des corps démunis agissent ici comme autant de présences politiques et poétiques, révélant les remous du monde familier, les charges affectives de la matière et son inaltérable mouvement de mémoire. Des visages fixent des lointains et semblent sceller un mouvement méditatif avec un autre côté du monde, débordant d’incertitudes et de possibles.
La photographe inquiète nos visions de l’urbanité et questionne l’appropriation, l’habitation par les hommes des projets architecturaux. Ses images circonscrivent des corps de façades à remplir, des passages à arpenter ou à déserter, des lotissements esseulés, des chantiers emplis d’imaginaires, des chemins habités par le pas de l’enfance, des sols émiettés. Chez Anne Immelé, le paysage urbain est le contraire d’une toile de fond muette, enveloppante et rassurante. Ces intranquillités latentes sont autant de forces de connaissances qui invitent à reconsidérer nos ordinaires urbains." Corinne Maury
Parution
04/05/2009
Collection
Hors Collection
Format
230 x 290
Relié couverture cartonnée
34 photographies en couleur
64 pages
ISBN : 978-2-35046-166-3
Paru dans la presse
De cet ouvrage, il a été tiré 50 exemplaires de tête numérotés et signés, accompagnés d'un tirage original numérotés et signé par Anne Immelé.

Anne Immelé

Critique d'art, Photographe

Photographe et docteur en art, Anne Immelé vit et travaille à Mulhouse. La situation géographique de l’Alsace l’amène à se positionner comme habitante de l’espace Rhénan, imprégnée par l’héritage humaniste de cette région. Anne Immelé développe des séries photographiques qui s’inscrivent dans un rapport politique et poétique au monde, questionnant la relation de l’individu à la communauté et la possibilité du partage d’une expérience commune dans les villes contemporaines, comme en témoignent les publications, WIR (avec Jean-Luc Nancy, Filigranes édition, 2003), Les Antichambres (Filigranes édition, 2009), Twin Cities, (Kunsthalle édition 2012). Parmi ses expositions récentes, citons L’Atlas des Nuages, Fondation François Schneider (2018), Comme un souvenir, Fondation Fernet Branca (2019), 50 ans de photographie française, Palais Royal (2020). En 2013, elle co-fonde la Biennale de la photographie de Mulhouse dont elle assure la direction artistique, la programmation et le commissariat de certaines expositions. Faisant suite à sa thèse de Doctorat en Arts, la publication de « Constellations photographiques » (Médiapop éditions, 2015) est le volet éditorial de sa recherche curatoriale. Ses photographies font parties de la collection du Fonds National d’Art Contemporain, de la Bibliothèque nationale de France et de la Staatsgalerie de Stuttgart.
Anne Immelé enseigne à la Hear, Haute école des Arts du Rhin.  
Corinne Maury est chercheur en esthétique des images et enseigne le cinéma à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle.