Les immobiles

Carte blanche PMU 2014
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles
  • Les immobiles

Les immobiles

Carte blanche PMU 2014

En 2014, le Jury de la Carte blanche PMU a été séduit par le travail d’un tandem, Léa Habourdin et Thibault Brunet.
« Nous avons passé deux mois en immersion, allant chaque matin au « rallye » pmu d’un petit village du Pas de calais, et dans d’autres PMU de la côte d’opale. Nous avons appris comment jouer, comment lire le journal des courses, avons écouté les histoires parfois surréalistes ou tragiques, avons vécu sans mesure la vie des joueurs que nous avons croisés. Les histoires de chasse, les chiens dociles, les blagues de comptoirs, les passions, les élevages de pigeons, le sport du village et le tir ont fait partie de notre vie durant ces mois. Nous en sommes revenus avec ces images entre étrangeté, enfermement, et abstraction. »

Co-production
PMU - Le Bal
Parution
14/01/2015
Collection
Hors Collection
Format
190 x 250
Français
Broché
74 photographies en couleurs et noir et blanc
136 pages
ISBN : 978-2-35046-341-4

Les immobiles

Carte blanche PMU 2014

Thibault Brunet

Photographe

Né en 1982, est titulaire d’un Master de l’école Supérieure des beaux-arts de Nîmes. En 2008, sa première série, Vice City, réalisée à partir d’un jeu vidéo, fait partie de l’exposition reGeneration 2 : Photographes de demain, au musée de l’Elysée de Lausanne. En 2012, ses travaux Vice City et FPS sont exposés simultanément pendant les Mois de la Photo à Paris (Galerie Binöme), Berlin (Computer Spiele Museum) et Vienne (MUSA). Récemment, ses dernières séries, First person shooter et Landscapes, ont été publiées et exposées parmi les Talents FOAM 2013 et présentées dans le cadre de la 12ème biennale de Lyon. En 2014, il participe à la mission photographique France(s) Territoire liquide exposée au Tri Postal à Lille. Thibault Brunet est représenté par Galerie Binôme à Paris et Heinzer-Reszler à Lausanne.

Léa Habourdin

Photographe

Née en 1985, a grandi dans le nord de la France et a étudié l’estampe et le dessin à l’Ecole Supérieure d’Art et Industries Graphiques ESTIENNE à Paris puis la photographie à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles. Dans son travail, elle s’intéresse à ses contemporains par le prisme d’une approche scientifique mêlée à l’observation de l’intime. En 2011, la série Cahier de doléances, exposée lors des rencontres d’Arles, a reçu le Prix du jury des Boutographies (Rencontres photographiques de Montpellier) et la Bourse du Talent. En 2013, son travail Preuves objectives I : notes sur l’attraction est présenté pour la première fois au Lianzhou foto festival. En 2014, elle expose Cahiers de doléances à Berlin dans la galerie EXP 12. Ce travail donnera naissance en janvier 2015 à la publication Les Chiens de Fusil.