« (…) Dans cette délicatesse profondément féminine où s’entrelacent coupons d’histoires généalogiques fictives ou rêvées, Nía découvre un monde intime de traces secrètes et suggestives; des traces voilées sous les paupières du temps. Son travail, comme elle-même le définit autrement, est une tentative de revivre l’arbre du passé, de reconfigurer cette radiante enfance latente à travers des photographies et des poèmes qui nous révèlent un monde antérieur et intérieur (…) »
Leonora Vicuña

 

« Faite de la même matière visqueuse et organique que le sang, l’œuvre de Nía Diedla nous est offerte ici comme une blessure ouverte où ses images, convocatrices des spectres, se répandent. Maleza s’ouvre et s’étend avec des branches qui se touchent et contient à la fois la rumeur de rivières souterraines qui viennent d’un temps que nous croyions illusoirement terminé. »

Miguel Ángel Felipe 

Co-production
Ediciones La Visita (Chili)
Parution
03/09/2018
Collection
Hors Collection
Format
115 x 155
Espagnol/Français
Broché avec rabats
19 photographies en noir et blanc
40 pages
ISBN : 978-9-569590-09-2

Nía Diedla

Photographe

Nía Diedla (Chili, 1979), photographe. Vit à Paris depuis 2006. Ce qui l’intéresse photographiquement ce sont les racines, notre(nos) arbre(s) généalogique(s), l’enfance, le souvenir inventé qui vient d’elle et cette mythologie propre que nous construisons avec les morceaux manquants. Son travail est un lieu entrouvert, où les images se confondent avec les mots, qu’ils soient écrits ou non.