Rencontres avec Stéphane Duroy

Par Sophie Bernard
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy
  • Rencontres avec Stéphane Duroy

Rencontres avec Stéphane Duroy

Par Sophie Bernard

Un entretien-manifeste par le photographe de L’Europe du silence

Trois projets photographiques principaux – le Royaume-Uni, Berlin-les pays de l’Est, les États-Unis – et des recherches autour de l’idée et de la matière, ainsi se résume le parcours de Stéphane Duroy. Artiste à la parole rare, il se raconte dans une conversation chronologique embrassant l’ensemble de son itinéraire : son enfance, ses influences, son rapport à l’Histoire et au monde d’aujourd’hui, sa préférence pour les livres par rapport aux expositions, sa relation à la photographie avec laquelle il prend ses distances depuis une dizaine d’années… Fruit d’une quarantaine de conversations réalisées sur trois ans, cet ouvrage synthétise cinquante ans d’une pratique atypique.

Parution
11/04/2019
Collection
Hors Collection
Format
165 x 240
Français
Broché
40 photographies couleurs et noir et blanc
128 pages
ISBN : 978-2-35046-444-2

Stéphane Duroy

Photographe

Stéphane Duroy commence en 1977 un travail sur la grande mutation que connaît l’Angleterre à l’époque du thatcherisme… Parallèlement, il entreprend en 1980, un travail sur Berlin-Ouest, qui le conduira, après la chute du Mur, dans l’ex-Allemagne de l’Est et en Pologne. En 1991, il reçoit, au World Press Photo, le premier prix dans la catégorie « nature et environnement » pour sa photo sur la pollution dans l’ex-République démocratique allemande. Il reçoit, en 2003, une bourse de la Fondation Calouste Gulbenkian qui lui permet de faire ce travail sur le Portugal.
Huit livres de Stéphane Duroy aux éditions Filigranes :
Une saison en Lorraine (1998) ; L’Europe du silence (2000) ; Cercle de famille (2004) ; Unknown (2007) ; Berlin (2009) ; 1297 (2009) ;  Distress (2011) et Geisterbild (2012)

Sophie Bernard

Auteur, Journaliste

Sophie Bernard Après avoir obtenu un DEA de Lettres Modernes à la Sorbonne (Paris IV) en 1991, Sophie Bernard commence sa carrière de journaliste à Photographies Magazine où elle reste jusqu’en 1998. Les cinq années suivantes, elle travaille dans la presse professionnelle dans le secteur de l’optique et de la photo avant de créer Images Magazine au sein de la société Le Monde du Regard en 2003, revue dont elle est toujours rédactrice en chef. Elle est également commissaire d’exposition.