"Dans ces campagnes généralement assez longues où le repérage se dilue peu à peu dans la prise, aucune place n’est laissée à l’improvisation ou à l’accidentel et d’autant moins que nous sommes avec elles aux antipodes du reportage : un pays n’est pas le terrain d’une actualité qu’il faudrait couvrir, ni celui d’un réseau d’indices qu‚il faudrait capter, mais un ensemble de paysages où le type se révèle lentement, à travers des scènes fixes qui sont comme autant de cachettes. La Turquie, l’Australie, l’Italie, la Suisse, l’Islande, les pays de Loire, et j’en oublie, ont été ainsi visités et prospectés. Les images du Japon, réalisées en 1997, sont typiques de cette démarche qui semble inverser les valeurs traditionnellement attribuées au proche et au lointain et dont l’évident parti-pris anti-exotique saute aux yeux. Mais il faut en dire plus : car si d’un pays à l’autre et, par conséquent, d‚une série à une autre, des équivalences se remarquent, au point qu’on pourrait presque établir une typologie des lieux que Thibaut Cuisset, où qu’il soit, choisit de photographier, il reste que chaque série, évidemment portée par la constance d‚un même regard et d’un même souci, émet une sonorité ou une tonalité différente." J.C. B.

Ce livre est épuisé.
Parution
01/05/2002
Collection
Hors Collection
Format
245 x 180
Français/Italien
Broché
21 photographies couleurs
48 pages
ISBN : 978-2-91438-133-8
Out of stock

Thibaut Cuisset

Photographe

Thibaut Cuisset déploie son travail photographique par campagnes successives sur des territoires variés : Australie, Suisse, Espagne, Italie, Corse, Turquie, Bretagne, Japon, Pays de Loire. Les lieux ne sont pas envisagés sous l’angle de l’actualité mais comme des paysages modelés par l’Homme et par le temps : espaces urbains, périphéries de grandes villes, campagnes cultivées, côtes maritimes, plaines fluviales mais aussi déserts et montages. " En articulant le plus précisément possible un sujet, une lumière et des couleurs, par un travail d’élimination et d’épure, où ni l’anecdote, ni l’exotisme, le pittoresque ou le pathos n’ont leur place ", Thibaut Cuisset cherche à représenter de façon puissante et discrète, l’essence du paysage. S’appuyant sur des couleurs douces et retenues, il montre que le territoire n’a rien de figé, qu’il est le résultat de l’histoire et d’interventions multiples.