Grozny, la capitale d’une Tchétchénie torturée par la guerre, est un melting pot pour une société caucasienne en pleine mutation. Elle tente de dépasser le choc traumatique de deux guerres récentes et de trouver son propre mode de vie entre valeurs traditionelles Tchétchènes, traditions Musulmanes et globalisation. Elle tente de faire face au changement du rôle de la femme dans la société, à l’inégalité croissante entre riches et pauvres et aux jeux politiques.

Olga, Maria et Oksana travaillent sur ce projet depuis 2009. « Nous étions déjà toutes les trois photographe depuis un certain temps quand nous nous sommes rencontré à l’occasion d’un séminaire online organisé par Objective Reality Foundation pour les jeunes photographes en Russie. Aprés cela, nous avons décidé de faire un projet ensemble, ce qui nous a amené à créer le premier collectif de photographes en Russie – Verso – dont la priorité était de couvrir les transitions sociales dans notre pays. Nous venons de différents univers, Olga était journaliste, Oksana était ingénieur et Maria dirigeait le développement de site web. Nous sommes toutes arrivées à la photographie grace à notre passion pour l’image et le témoignage. L’idée est de rendre la petite histoire plus forte.

Grozny: Nine Cities est un projet collectif mené par trois jeunes femmes photographes, qui explore l’aprés guerre à Grozny en considérant neuf niveaux d’existence au sein d’une cité.
Le projet Grozny est inspiré du livre de Thornton Wilder, “Theophilius North” et se focalise sur l’idée que 9 facettes d’une villes, 9 cités, sont cachées dans une seule et même ville. Un concept qui nous a permis d’explorer les aspects spécifiques de l’aprés guerre des deux conflits Tchétchène en les considérant comme des cités cachées dans Grozny.
En 2017, le Dummy Book Award de la Fondation Luma, des Rencontres d’Arles a récompensé ce projet d’édition.
Exposition aux Rencontres d’Arles été 2018

Co-production
Rencontres d'Arles - Fondation Luma - Dewi Lewis
Parution
26/06/2018
Collection
Hors Collection
Format
170 x 240
Français
Broché avec rabats
185 photographies en couleurs
336 pages
ISBN : 978-2-35046-447-3
Commander
Revue de presse

Maria Morina

Photographe

Maria Morina Née en 1982 à Novossibirsk, Russie. Vit et travaille à Saint-Pétersbourg, Russie. Maria Morina est une photographe et réalisatrice de films documentaires russe. En 2017, elle a réalisé Don’t Press Stop, son premier long-métrage documentaire consacré aux musiciens de rap de Nizhny Taguil, en Russie. Il a fait partie de la sélection du festival du film documentaire de Lussas et de l’Open Documentary Film Festival.

Olga Kravets

Photographe

Olga Kravets Née en 1984 à Moscou, Russie. Vit et travaille à Paris, France.

Photographe et réalisatrice primée,  travaille principalement sur des projets à long terme liés au conflit et aux droits humains dans les pays de l’ex-URSS, au Moyen-Orient et dans les Balkans.

Oksana Yushko

Photographe

Oksana Yushko Née en 1975 à Kharkov, Ukraine. Vit et travaille à Moscou, Russie. Photographe et artiste visuelle, Oksana Yushko travaille actuellement sur des projets personnels liés aux pays de l’espace postsoviétique. Son approche mêle journalisme, sociologie et anthropologie tandis que sa pratique intègre la photographie, la vidéo et l’installation. Son travail a été publié dans différents médias et présenté dans plusieurs galeries à travers le monde.

Anna Shpakova Née en 1974 à Vitebsk, Biélorussie. Vit et travaille à Moscou, Russie.

Anna Shpakova est spécialiste indépendante en photographie et productrice culturelle. Elle a été directrice de la photographie de plusieurs magazines majeurs en Russie, ainsi que commissaire d’exposition en Russie et à l’étranger. Experte en photographie soviétique, elle a participé à l’étude visuelle de la photographie émergente dans les pays post soviétiques.