Avant le déménagement et la démolition, Anne Laure Boyer a proposé aux habitants de prendre en photo une ou plusieurs pièces de leur appartement, et de filmer leur déménagement. Les photos ont été offertes aux habitants et exposées à la Boutique-Souvenirs en 2010 et le centre social du quartier, en 2011.
Le moment du déménagement cristallise plusieurs questions, à plus forte raison quand il est déclenché par des opérations de démolition. Comment les lieux sont investis par les gens qui les habitent ? Que reste-t-il de leur passage au moment où la démolition vient faire table rase ? Comment cela vient-il révéler la nature de leur attachement à ces lieux ? À travers ses vidéos de démolitions, ses photos d’espaces domestiques et sa collection de meubles et d’objets récupérés juste avant qu’ils ne soient jetés, Anne Laure Boyer tente de construire une mémoire visuelle et de fabriquer des prises sur un processus qui, partiellement, nous échappe.
 
Ce livre raconte Déménagements, le travail artistique réalisé par Anne Laure Boyer entre 2008 et 2011 à Floirac, dans l’agglomération bordelaise, sur la rive droite de la Garonne quand on regarde en direction de l’océan.
Parution
17/05/2012
Collection
Hors Collection
Format
240 x 300
Français
Coffret
31 cartes, Un plan (42x60 cm), 1 livre 64 pages
64 pages
ISBN : 978-2-35046-253-0
Commander

Anne Laure Boyer

Photographe, Artiste

Anne Laure Boyer réactive les mémoires des territoires délaissés. Avec la photo, la vidéo, la collecte de paroles, d’histoires et d’objets, elle tisse un regard tour à tour sensible, critique ou onirique sur la destruction-reconstruction des bâtis et des vécus, entre passé et futur. Entre Paris, sa ville d’origine, Milan, (Académie des Beaux-Arts), Strasbourg, (école des arts décoratifs), Casablanca et Marseille, son parcours artistique est aussi géographique. En s’attachant à des territoires particuliers, elle compose son travail à partir de son immersion dans des situations de mutations urbaines.

Installée en Espagne depuis octobre 2011, elle a commencé par explorer plusieurs aspects des cycles d’abandon et de transformations urbaines: maisons occupées, chantiers en suspend, villes fantômes, villages abandonnés, barrages hydrauliques et villages submergés… Une première phase de recherche pour tenter d’élaborer une cartographie du rapport au temps et à fabrique de la ville propres à l’Espagne, et voir comment ces sites peuvent être réactivés, par l’appropriation sociale et/ou l’acte artistique.

Anne Laure Boyer est diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts-Décoratifs de Strasbourg, après des études en arts-plastiques à l’Université Paris 8 et à l’Accademia di Belle Arti di Brera, à Milan. Son parcours professionnel s’est construit autour de résidences d’artiste ou de commandes impliquant des territoires et des milieux spécifiques, notamment le programme de rénovation urbaine de l’agglomération de Bordeaux, de 2006 à 2011.