En 2015, Vincent Mercier repart à la conquête de l’Ouest américain. A l’horizon, Monument Valley et le John Ford Point, où s’enracine la mémoire des Indiens navajos comme celle des cinéphiles. Dans ce paysage fabuleux, bercé par le vent et une petite musique hollywoodienne, le photographe revisite son enfance de « blanc-bec du Nord ».
Un tribut à l’Amérique en version originale et en couleurs, avec un texte de Brigitte Ollier.

 

John Ford Point est le deuxième livre de Vincent Mercier, photographe qui travaille essentiellement en couleurs. Passionné par l’architecture contemporaine et les paysages, ce voyageur solitaire aime à prendre son temps, littéralement.

 

Parution
18/10/2016
Collection
Hors Collection
Format
310 x 220
Anglais/Français
Relié couverture cartonnée
23 photographies en couleur
56 pages
ISBN : 978-2-35046-393-3
Revue de presse
EDITION SPECIALE* Le livre est accompagné d’un tirage photographique signé et numéroté par Vincent Mercier. * Choix possible entre trois photographies, chacune tirée à 10 exemplaires : tirages format 21 x 30 cm.
  • John Ford Point
    Photo #1
  • John Ford Point
    Photo #2
  • John Ford Point
    Photo #3

Vincent Mercier

Photographe

Vincent Mercier est Issu de la photographie de mode, il œuvre aussi beaucoup pour la photographie de nature morte. De cette polyvalence est né un trouble qui s’est imposé en style. Cette sensibilité qui le porte à toujours être ému par son sujet – fût-il prosaïque – se retrouve dans ses photographies de voyage. Ses images se composent de façon quasi géométrique, parfois stricte, et pourtant, rien de factice ni de froid dans son approche. Avec la même force ses photographies nous plongent dans une douce mélancolie. L’esprit d’Edward Hopper affleure dans ce subtil traitement des couleurs légèrement jaunies, dans ce goût pour l’image épurée d’où se dégage une profonde empathie pour le sujet traité.

Brigitte Ollier

Auteur, Journaliste

John Ford Point, avec des photographies de Vincent Mercier, est son dernier livre édité par Filigranes, après Henri (Cartier-Bresson), Robert (Doisneau), et Hervé (Guibert). Elle a aussi accompagné Louis Heilbronn pour From Flowers and More et, auparavant, Bernard Descamps avec Quelques Afriques.

Chez Hazan, ont paru Robert Doisneau et Manuel Alvarez Bravo ; aux éditions du Regard, Rogi André, photo sensible, avec Elisabeth Nora ; aux éditions de l’œil, Malick Sidibé au village.

 

Son site web, www.best-regards.fr, assemble ses instantanés de voyages et ses rencontres au fil du temps.