Diva

La haute couture du cinéma

Diva

La haute couture du cinéma
Le créateur de mode Maurizio Galante met en lumière quelques uns des plus grands rôles du cinéma, de la musique et du théâtre italien, en présentant les costumes d’interprètes telles que Maria Callas, Gina Lollobrigida, Sofia Loren, Valentina Cortese ou encore Anna Magnani…

Diva tente de restituer la fragrance de ces interprètes en évoquant leur vêtement comme le témoignage et l’empreinte d’un tempérament, d’un personnage, d’un moment ou d’un rôle. Une filiation du costume et de la parure qui révèle l’intimité d’une courbe et souligne la singularité d’une silhouette – au détour du détail d’un ourlet refait ou de l’imprévu d’un corset trop serré. Un hommage aux divas évoquées ici par le vêtement ; une image intemporelle qui vient prolonger le souvenir de ces femmes tour à tour passionnées et tragiques.
Co-production
Centre des arts d’Enghien-les-Bains
Parution
30/03/2006
Collection
Hors Collection
Format
210 x 245
Français/Italien
Broché avec rabats
114 photographies en couleurs
72 pages
ISBN : 978-2-350460-52-9
Commander

Maurizio Galante

Artiste, Styliste

Né en 1963 à Latina, dans la région italienne du Latium, Maurizio Galante s’est fait connaître du grand public en 2008, en parvenant à intégrer le cercle très fermé de la haute couture.
Adolescent attiré par les diverses formes d’expression artistique, il étudie le design à l’Académie de la mode et du costume de Rome, puis l’architecture à l’université. Diplômé en 1984, il ne tarde pas à lancer sa première collection de prêt-à-porter, « Maurizio Galante X circolare », présentée en 1987 au Salon Contemporain de Milan. Dès l’année suivante, Maurizio Galante est désigné meilleur designer de l’année par un « Occhiolino d’Oro » à Milan et un « Fil d’Argent » à Monte-Carlo. À partir de l’année 1990, le créateur s’impose comme un jeune maître de la haute couture avec sa première collection présentée à Milan. Le succès lui permet de fonder la marque Maurizio Galante en 1997.
En parallèle de ses activités liées à sa marque, Maurizio Galante a participé à de nombreuses expositions, parmi lesquelles « Black in Fashion » au Victoria & Albert Museum de Londres (1999), « Aristocratic Artisans » à la Galerie Ace à New York (2000), ou encore « Modamorphoses » au magasin Le Printemps à Paris (2003). En 2008, il a également exposé des robes d’actrices italiennes de films cultes, dont certaines de ses propres créations, dans une exposition intitulée « Diva ».
Très attaché à ses racines, Maurizio Galante poursuit à travers ses multiples activités artistiques son hommage à l’esprit de la Dolce Vita italienne.