Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu

  • Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu
  • Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu
  • Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu
  • Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu
  • Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu

Les Histoires qu’on se raconte, et celles qui ont lieu

[…] Nos visages fatigués, éclairés par le halo du GPS, un fond de radio et les phares qui laissent deviner les silhouettes de quelques chevaux autour.
On gare la voiture au rythme d’une lampe à détecteur de présence. Deux chiens nous accueillent, un hennissement au loin.Vider la voiture et défaire les bagages.
Organiser le bivouac pour trois mois… T. B.

Co-production
Le Champs des Impossibles
Parution
12/10/2020
Collection
Les Carnets
Format
120 x 165
Français
Broché
17 photographies en couleurs
64 pages
ISBN : 978-2-35046-510-4
Commander

Téo Bétin

Artiste, Plasticien

Téo Betin, né en 1989, vit et travail entre Paris (France) et Maputo (Mozambique). Il est diplômé de l’École Supérieur des Beaux Arts de Paris en 2014.
Son travail de sculpture mélange assemblage et photographies “fixé-sur-verre”.
Ces constructions jouent entre intérieur et extérieur et apportent un regard sur les différents types d’espaces qui nous entourent et leurs usages. Entre architecture et objet, les sculptures de Téo Betin interrogent ce qui nous manque. Sa sculpture Villa I a été exposée Galerie des Filles du Calvaire – Paris dans l’exposition collective Métamorphose de l’ordinaire en septembre 2017.

Il a fait partis du Forest Art Guyane 2017. En 2018, il participe à l’exposition Human Being, Black Sound… à la galerie des Filles du Calvaire ainsi qu’à la 13e biennale de Dakar. En 2020, il est lauréat du programme de résidence Étant Donnés, grâce auquel il part 2 mois à Brooklyn, New-York. Il est membre fondateur du laboratoire de recherche e.a.st. (ephemeral achival station) et de la maison d’édition indépendante nonac.