Les jours d’après

Portraits de migrants à Cenon
  • Les jours d’après
  • Les jours d’après
  • Les jours d’après
  • Les jours d’après
  • Les jours d’après

Les jours d’après

Portraits de migrants à Cenon
Le livre de Christophe Goussard, photographe, et Eric Bonneau, écrivain. Les jours d’après portraits de migrants à Cenon, retrace la vie d’une dizaine de personnes qui ont accepté de livrer leur histoire, celle d’une immigration parfois choisie, la plupart du temps subie, qui les a menées à Cenon où elles vivent, entre bonheurs et difficultés du quotidien.

Christophe Goussard les a photographiées dans leur intimité, dans des lieux qu’elles affectionnent. Eric Bonneau les a interviewées et écrit des portraits sensibles, subjectifs, littéraires, empreints d’humanité.

Parution
20/02/2014
Collection
Hors Collection
Format
170 x 240
Français
Relié couverture cartonnée et toilée
37 photographies en couleur
72 pages
ISBN : 978-2-35046-298-1
Commander
Revue de presse
Né en 1970, vit à Bordeaux. Son attention se porte sur l’humain, sa photographie tente un rapprochement, une empathie avec les hommes et les femmes croisés tout prés de chez lui ou ailleurs (Yémen, Égypte, Lybie, Mongolie, France). Il mène également un travail autour de l’exclusion sociale. Il jongle indifféremment avec la couleur ou le noir et blanc, travaille seul ou avec d’autres artistes (danseurs, écrivains).
Il est représenté par l’agence VU’ – Paris.

Eric Bonneau

Auteur, Dessinateur

Eric Bonneau vit et travaille à Bordeaux. Ancien journaliste indépendant, il enseigne aujourd’hui. Il est notamment en charge du développement des projets radiophoniques sur l’académie de Bordeaux pour le Clemi, centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information.
Eric Bonneau affiche une production littéraire éclectique : billets d’humeur, carnets de voyage, livres pédagogiques, ouvrages sur la mémoire ouvrière, texte sur le vin, pièce de théâtre présentée à Avignon. 
Il a aussi réalisé plusieurs pièces sonores pour Maija Liisa Salmi Bonnette-Lucat, plasticienne et pour Christophe Goussard, le photographe avec qui il a publié ce livre.