François Poivret, Jacques Villeglé

François Poivret, Jacques Villeglé

Ce livre présente un ensemble de cinquante portraits de Jacques Villeglé réalisé entre 1985 et 2013. Vingt-huit années durant lesquelles le photographe a suivi cet artiste de renommée internationale. Celui-ci contribua activement à la constitution du groupe des « Nouveaux réalistes », mouvement d’avant-garde fondé en 1960, qui prône le retour à la réalité et à l’utilisation d’objets trouvés dans le processus de création (assemblage, accumulation, lacération…). Il met en avant les « réalités collectives » urbaines et rend un témoignage historique original de la société moderne.
Dans ce livre, François Poivret dévoile d’une façon chronologique l’émergence d’œuvres de Jacques Villeglé à travers ses séances d’arrachage, ses découpages de lettres constituant son alphabet socio-politique mais également ce qui sous-tend son œuvre : des traces, des indices (tags, graffitis, signalétiques…) captés dans les villes où évolue l’artiste. Il rend compte enfin des déambulations de Jacques Villeglé à Rome, Istanbul, New-York, San Francisco mais aussi à Paris, Saint Malo…
Co-production
Artothèque de Vitré
Parution
20/06/2013
Collection
Hors Collection
Format
240 x 300
Relié couverture cartonnée
50 photographies en bichromie
60 pages
ISBN : 978-2-35046-286-8
Commander
Revue de presse

François Poivret, Jacques Villeglé

François Poivret est devenu le photographe attitré de grands artistes de notre époque : César, Olivier
Debré, François Bouillon, Antonio Saura, Brice Marden, Jacques Villeglé. Avec ce dernier, il a développé une collaboration étroite qui, depuis 1985, englobe le travail à l’atelier et le reportage sur les lieux d’arrachage, donnant ainsi une image urbaine bien particulière.
Il vit près de Rennes. Depuis 1985, il réalise très régulièrement des portraits de Jacques Villeglé au cours de ses voyages, pendant la réalisation de ses œuvres, lors d’expositions.
Danielle Robert-Guédon est née en 1954 à Nantes où elle vit aujourd’hui.
Romancière elle a publiée : Le désespoir du singe, éd. Balland, 1997 ; Le grand abattoir, éd. Balland, 1999 ; Déposition, éd. Filigranes/A Une Soie, 2000 ; Je reçois, éd. Balland, 2002 ; Mariages, éd. Frac Bretagne, 2003 ; Les Vivants, les morts et les marins, éd. Joca Seria, 2005 ; La rongère, Argol, 2009.
Isabelle Tessier
Directrice de l’artothèque Vitré. Commissaire d’expositions
en charge d’une collection publique d’art contemporain,
elle est auteur de textes pour des catalogues monographiques et ouvrages plus particulièrement consacrés à la photographie contemporaine.