Visions de Mandiargues

Modernité, avant-garde, expériences

  • Visions de Mandiargues
  • Visions de Mandiargues
  • Visions de Mandiargues
  • Visions de Mandiargues
  • Visions de Mandiargues

Visions de Mandiargues

Modernité, avant-garde, expériences

Dans Visions de Mandiargues, essai sur André Pieyre de Mandiargues (1909-1991), écrivain, poète, critique d’art, surréaliste de la seconde génération et auteur passionné par l’image dont il a constamment irrigué son écriture, sont d’abord invités les œuvres ou les témoignages de ses contemporains : écrivains (André Breton, Alejandra Pizarnik, William Burroughs), artistes et plasticiens (Leonor Fini, René Magritte, Wifredo Lam), photographes (Hans Bellmer, Henri Cartier-Bresson, Man Ray) ou cinéastes (Michelangelo Antonioni, Walerian Borowczyk, Nelly Kaplan). Mais aussi, au fil de brèves liaisons imaginées et contre toute attente, apparaîtront les citations d’œuvres d’artistes contemporains dont l’univers, à de multiples égards, propose un reflet de son esthétique dans le champ de la peinture et des plasticiens (Claude Lévêque, David Reed, Philip Taaffe), de la photographie (Martine Aballéa, Denis Roche, Hiroshi Sugimoto), de la vidéo (Kenneth Anger, Eija-Liisa Ahtila, Bill Viola), du théâtre (Jan Fabre, Jacques Vincey, Krzysztof Warlikowski) ou du cinéma (David Lynch, Raoul Ruiz, Apichatpong Weerasethakul). Dès lors, fortes de ce nouvel éclairage, des thématiques telles que l’œuvre de Marcel Duchamp ou le baroque, l’art des jardins ou la sémiologie, l’érotisme ou la plasticité des images mentales, la notion de genre ou celle de livre d’artiste composent Visions de Mandiargues pour approcher l’incandescente modernité de son écriture : son expérience au xxie siècle. Enfin, des photographies, respectivement de Bernard Plossu, Bona Pieyre de Mandiargues, Florence Chevallier, Érik Bullot, Gérard Macé, Nicolas Comment, Sara Imloul, Kourtney Roy, Muriel Pic et Françoise Nuñez, ouvrent chaque chapitre de Visions de Mandiargues comme une invitation de l’image à l’écriture qui pourrait en être l’écho.

A. C. & I. T.-C.

Parution
23/10/2020
Collection
Essai
Format
165 x 240
Français
Broché à la suisse
12 photographies en noir et blanc
192 pages
ISBN : 978-2-35046-505-0
Commander
Paru dans la presse

Essayiste, critique d’art, Alexandre Castant a publié des ouvrages sur André Pieyre de Mandiargues (Esthétique de l’image, fictions de Mandiargues, 2001), la photographie (Noire et blanche de Man Ray, 2003 ; La Photographie dans l’œil des passages, 2004 ; Écrans de neige, 2014), la création sonore et les arts plastiques (Planètes sonores, 2007 ; Journal audiobiographique, 2016 ; Les Arts sonores, 2017) ou encore l’imaginaire (ImagoDrome, des images mentales dans l’art contemporain, collectif, 2010). Il est également l’auteur d’un recueil de nouvelles (Mort d’Athanase Shurail, 2019).

Après une thèse de doctorat en Lettres modernes sur André Pieyre de Mandiargues (Université Paris Nanterre, 1997) et de nombreux articles sur l’auteur de La Marge, Iwona Tokarska-Castant a codirigé, avec Éric Dussert, l’édition de la correspondance entre André Pieyre de Mandiargues et Jean Paulhan (Correspondance 1947-1968, Gallimard, 2009). Elle a également traduit du polonais de nombreux photographes et intellectuels polonais pour différentes institutions (Centre Georges Pompidou, Maison européenne de la Photographie, Centre régional de la Photographie Nord Pas-de-Calais).