Logique de la mappemonde

Note sur l’espace (pourquoi méditerranéen?)

Logique de la mappemonde

Note sur l’espace (pourquoi méditerranéen?)

« Les paysages méditerranéens, la construction de leur histoire comme l’expérience de leur aventure esthétique sont fécondés par les migrations, les nomadismes, les rencontres et les commerces géographiques (Fernand Braudel, La Méditerranée). Dans cette perspective, ce bref essai rend d’abord compte d’une poétique à l’œuvre dans l’espace méditerranéen, puis d’une représentation en excès où se manifeste un goût des artistes méditerranéens pour l’art des contraires. Les paysages y apparaîtront, enfin, comme la plate-forme de rencontres, comme une mer des passages entre les images, les textes et les sons dont l’espace et son expression seraient, ici, les dépositaires, le miroir et l’arborescence. »

Logique de la mappemonde, note sur l’espace (pourquoi méditerranéen ?) est accompagné d’un folio de photographies de Florence Chevallier, Bernard Guillot, François Méchain, Corinne Mercadier, Bernard Plossu, ainsi que de photogrammes extraits de films de Jean-Luc Godard et de Jean-Daniel Pollet.

Logique de la mappemonde

Note sur l’espace (pourquoi méditerranéen?)

Alexandre Castant, essayiste, critique d’art, professeur à l’École nationale supérieure d’art de Bourges, est l’auteur d’ouvrages sur la littérature, la photographie, la création sonore et les arts visuels. En 2012, il a publié, dans la même collection des éditions Filigranes, Logique de la mappemonde, note sur l’espace (pourquoi méditerranéen ?), une introduction aux relations entre les arts.